Et moi qui je suis ?

Bonjour bonjour,

Aujourd’hui j’avais envie de t’écrire un petit mot, non par pour me décrire, mais plus pour amener à la réflexion du « qui je suis moi ».

Il me semble qu’on évolue toute notre vie et que notre « moi » change au fil du temps, on commence par être le fils/fille de nos parents, le frère ou la sœur de, petits enfants de etc…

A l’école nous existons un peu plus pour qui nous sommes, bon moi je suis la troisième de la famille donc là encore j’étais un peu la sœur de… Pour ma part au collège et lycée ça ne s’est pas arrêté et c’était au top avec cette super prof d’histoire géo qui ne supportait pas ma sœur et m’en a fait baver !

Lorsque j’ai déménagé et que je suis arrivée en Bretagne, pour la première fois j’ai existé par moi, et bien c’était chouette. J’ai rencontré des amies formidables qui m’ont fait beaucoup grandir, l’une d’elle est aujourd’hui la marraine de ma petite dernière d’ailleurs, nous avons évolué presque en même temps toutes les trois et prenons plaisir à nous parler (pas assez souvent), elles m’ont aidé à me trouver « pour de vrai ».

Puis, préparation militaire et là j’étais presque exclusivement auprès des instructeurs la petite fille de, ça m’arrangeait ne vous méprenez pas !

La fac hum… je préfère ne pas vraiment l’évoquer je faisais plus de la figuration je crois bien que mon année en LLCE espagnole m’ait beaucoup apporté sur un plan personnel j’ai aimé les matières mais je ne suis pas faite pour la fac, ou je ne l’étais pas à ce moment là en tout cas.

Une fois dans la marine bon ben j’étais encore la petite fille de, mais ça j’aime bien car j’étais jeune et mes (big) chef avait un œil sur moi, je trouve ça assez rassurant aujourd’hui.

J’ai cru me trouver, j’ai pas mal tâtonner fait beaucoup d’erreurs aussi, des choses que je regrette d’ailleurs. Mais je me suis forgée, mon premier Noel à Vigipirate loin de ma famille, les remarques misogynes de la part de gars qui se prenaient pour des dieux… Apprendre à s’affirmer dans un bureau qui reçoit du personnel sans rien connaître du travail au départ.

Puis, je me suis mariée donc devenue l’épouse de et devenue la maman de. Aujourd’hui je suis la maman de famille « nombreuse » qui donne un peu l’impression de réussir à gérer beaucoup de choses. Je me rappelle que l’an dernier pour l’anniversaire du deuxième j’ai été obligée de faire le gateau de l’école le matin avant de partir, la maîtresse et l’ATSEM m’ont regardé avec les yeux grands ouverts car « j’avais le temps de faire ça le matin » et bien non, juste ce matin là mon mari était là et m’avait filé un sacré coup de main ! mais je suis passée pour une Wonder maman !

Là, ce que j’entends le plus (et sans aucune prétention) c’est  » Je t’admire de travailler à temps plein avec quatre enfants » et je dois composer avec ça même si ça me met très mal à l’aise !!

Notre statut évolue tout au long de notre vie, car plus tard j’aimerai être la belle-mère de et la grand-mère de !

alors quand je lis des magasines ou que je vois des coach pour trouver qui nous sommes ça me fait sourire. Ce qui est vrai aujourd’hui ne le sera peut-être plus demain.

Don’t worry be happy
Et toi, tu es qui ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s