Le corps post-accouchement

Bonjour,

Aujourd’hui j’ai envie de te parler d’un sujet qui a été douloureux jusqu’à très très (trop) récemment, et justement tu es peut-être, a été ou sera confrontée toi aussi à ce (faux) problème.

Actuellement, le bébé n’est pas fini de sortir du ventre qu’il faudrait déjà avoir retrouvé un ventre plat comme avant, j’ai même lu il y a quelques jours d’une très jeune maman, son bébé avait 48h qu’elle complexait à cause de son « baby bump ». Et là, j’ai compris, compris que moi aussi je suis responsable de ça, moi aussi j’ai pleuré en me regardant dans le miroir après mes trois premiers accouchements. Je n’étais pas prête la première fois à découvrir à 25 ans à quel point je pourrais avoir changé. Lorsque l’on regarde la télé ou les magasines les nouvelles mamans sortent de la maternité PARFAITES, madame tout le monde a du ventre, parfois des cuisses et des fesses plus rondes aussi, et surtout des cernes de grosse fatigue !

Après la naissance de mon deuxième un couple de proche m’a fait envoyer des fleurs par un célèbre livreur, le service proposait d’ajouter des petits chocolats, Madame était tout à fait pour, mais Monsieur a dit que je n’avais pas besoin de ça puisque 7 jours après avoir accouché il était temps que je perde mes kilos ! Au final j’ai eu mes chocolats et j’ai perdu mes kilos…

Cela dit, je viens d’accoucher de mon quatrième enfant en 4 ans et 3 mois, et la vision de mon corps à 48h en rentrant à la maison a été une épreuve. Surtout lorsque se mêlent les hormones et le baby blues que certaines mamans évitent, pas moi. Mais cette fois, je savais que je perdrais mes kilos, que mon corps reprendraient une allure qui me conviendrait. Le corps a une mémoire et j’ai fait beaucoup de sport entre mes deux dernières grossesses, j’ai perdu assez rapidement mes kilos en essayant de ne pas trop me mettre la pression.

Je pense qu’il faudrait que l’on parle un peu plus de ce qui nous attend après la naissance de notre bébé, que nos mères nous disent que elles aussi se sont peut-être sentie démunie et pas juste face au nouveau né, aussi face à leur nouvelle « elle ». Que ce n’est pas égoïste d’avoir besoin de temps pour soi, se retrouver, pour le couple aussi lorsque bébé dort.

Ce serait chouette d’arrêter de se critiquer entre nous, les femmes, et de mettre un peu plus de bienveillance dans nos regards et nos propos vis à vis de nous et aussi des autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s