La Marine Nationale, histoire de famille ou vocation ?!

Bonjour

Aujourd’hui j’ai envie de te parler d’une partie de ma « vie d’avant » je veux dire, avant les enfants, à l’époque durant laquelle nous sortions du travail avec le maillot de bain sous la robe en fonçant à la plage entre copines du mois de mai au mois d’octobre.

Assez tôt, vers l’âge de 13 ou 14 ans, j’ai su que je voulais m’engager dans l’armée, la Marine Nationale s’est assez vite imposée à moi car  pas sportive pour l’armée de terre, et l’armée de l’air ne m’a simplement jamais attirée !

Je viens d’une famille de militaires, mes deux grands-pères portaient un béret vert l’un dans la légion, l’autre chez les commandos Marine (béret porté à l’anglaise), mon père, mes oncles…

Bref, tu vois un peu le tableau quoi.

Il faut savoir que la personne que j’admire le plus dans la vie est mon grand-père paternel l’ancien marin donc, il m’a donc poussé dans cette voie en toute bienveillance.

J’ai profité d’un déménagement de mes parents dans un autre département pour partir vivre chez mes grands-parents afin de suivre le cursus de Préparation Militaire Marine (PMM) à Lorient qui est la maison mère des commandos marines. Cette expérience se déroulait en parallèle du lycée, fac ou autre les samedis toute la journée de octobre à mars avec une semaine « bloquée » dans une zone militaire, pour nous c’était à l’école de Maistrance à Brest.

Bref, à l’issu j’ai passé les tests pour entrer dans la Marine et en parallèle je me suis inscrite en fac histoire de ne pas me retrouver sans rien. J’ai bien fait, ça a été un flop total, le gradé qui m’a reçu en pré-entretien et entretien a été agressif et même méchant et plus de 10 ans après je me rappelle parfaitement son nom et son visage ! Il faut savoir que pour pouvoir repasser les tests en cas d’échec il doit y avoir 6 mois de délais. En avril 2008 j’ai donc repassé les tests sans rien dire à personne pour ne pas donner (me) de faux espoirs. Là, mon entretien c’est extrêmement bien passé, le gradé était hyper sympa on a même parlé de Jean-Jacques Goldman dont il était fan lui aussi, en sortant de là j’ai su que c’était gagné pour moi.

J’ai continué ma petite vie, en fac d’espagnol sans grande conviction… début juin, mes grands-parents m’appellent me disant qu’ils ne comprenaient rien mais que je ferais mon entrée dans la Marine Nationale le 27 août 2008.

Là, j’ai vu la fierté dans les yeux de mon grand-père, et ma grand-mère était bouleversée par mon départ prochain de la maison. Cette nouvelle est survenue la veille de notre voyage à mon grand-père et moi pour les commémorations du débarquement à Ouistreham, inutile de préciser que tout juste sortis de la voiture tous les « copains » étaient au courant !

Pour moi l’armée, la Marine Nationale plus précisément m’a donné le cadre dont j’avais besoin, j’étais vraiment à ma place il y a 10 ans lorsque je suis arrivée dans cette « famille », je crois très sincèrement que pour moi cela vient autant de mon histoire familiale que d’une vraie vocation. J’y ai trouvé la rigueur dont j’avais besoin, les ami(e)s qui m’ont fait découvrir bien des choses et me découvrir aussi.

Et je te souhaite d’aller au travail le coeur léger et le sourire aux lèvres car tu sais que c’est là qu’est ta place comme moi pendant toutes ces années !

Si un article sur mon expérience dans la Marine t’intéresse n’hésite pas à me le faire savoir.

Et toi, ton métier, vocation ou histoire de famille ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s