Une histoire de violences…

Bonjour bonjour

Tout le monde sait que le nombre de femmes qui meurent tous les ans sous les coups de leur mari chaque année est estimé à 150, soit une tous les trois jours. C’est énorme!

Pour les hommes, il y en a un qui meurt tous les treize jours sous les coups de sa compagne. Il y a peu, sur internet j’ai regardé une émission dans laquelle un homme avait porté plainte et emmené son ancienne compagne au tribunal pour un jugement. Le jugement était finalement celui de l’homme qui est passé tout proche de la mort car il a été reconnu qu’il avait un léger souci psychologique. Et la femme a reçu une peine de prison qu’elle n’effectuera jamais assortie d’une amende qu’elle ne payera pas faute de moyen. Je n’ai vu aucune Femen montrer le moindre bout de sein pour signifier sa désapprobation !

Et puis on estime entre 600 et 900 par an le nombre d’enfants qui meurent sous les coups de leurs parents. Entre deux et trois par jours. Pourtant, il existe trop peu d’émissions télévisées sur le sujet. On en parle pas, et c’est même pire.

Si une assistante maternelle voit des violences faites à un enfant, on lui explique dans sa formation qu’elle n’est absolument pas tenue de dénoncer les faits et que l’enfant devra attendre d’aller à l’école. En espérant qu’il n’ait pas été tué avant je suppose.

Alors quand je lis le combat acharné de certains parents pour déterminer une histoire de couleur de vêtements adaptée ou non à un garçonnet ou une fillette, ou bien le problème très grave de la poupée pour Noël à offrir ou non à un petit garçon, ça me rend malade!

Quand j’étais à Paris, je travaillais dans un service « discret » de la défense nationale. Là-bas je lisais de temps en temps des rapports de police ou gendarmerie qui souvent me faisait sourire ou perdre mon temps, et d’autres fois, plus rares, me mettaient dans des états de colère et/ou tristesse incroyable! Comme ce père de famille qui avait abusé de ses trois filles sous la complicité de son épouse qui avait finit par le dénoncer car elle était jalouse de son aînée. Ce « père » a endommagé la vie de ses trois filles, je préfère ne pas dire anéanti car j’aime à espérer qu’elles ont réussi à se reconstruire avec le temps. Je pense que l’histoire des poupées VS garages elles s’en moquaient quand même pas mal.

Voilà, je sais que mon opinion n’est pas la « meilleure » ou la seule, néanmoins, il y a des combats qui me fatiguent et je ne supporte plus du tout parce que dans le monde il existe des vrais problèmes plus grave qu’un type de jouet adapté ou non à un genre.

Il y a des sujets sur lesquels je monte très facilement dans les tours et celui-ci en est un, pour l’autre sujet je ne pense jamais l’évoquer sur mon blog ou où que ce soit sur le net car pas envie de me faire lyncher voir pire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s