Notre (vrai) week-end en amoureux

Bonjour bonjour,

C’est avec plaisir que je vais te raconter notre week-end passé à une heure de route de chez nous. Cotignac !

Initialement nous aurions dû avoir les résultats d’autopsie de notre bébé le 6 décembre au matin avant le départ, mais il y a eu un contre temps donc rendez vous annulé. Alors, nous avons fait quelques magasins en amoureux. Histoire de préparer les fêtes sans pression, sans horaire et presque dans le calme. Un déjeuner au restaurant, un bon moment durant lequel nous n’avons pensé qu’à nos enfants que nous laissions courageusement pour deux jours entiers.

Puis, nous avons pris la route de Cotignac, plutôt sinueuse sur la fin la route d’ailleurs, ce qui nous a valu quelques petites frayeurs, mais rien en comparaison du retour. Mais chut ! monsieur pourrait se vexer !
L’arrivée, et la découverte de notre Home sweet home pour les prochaines trente six heures… Un appartement plein de charme mais dans lequel nous avons eu froid ! Le premier soir nous ne souhaitions pas vraiment sortir dîner alors après un petit tour au super marché (minuscule) du coin nous sommes rentrés dîner une bonne soupe bien chaude « chez nous ».

Vue depuis l’appartement

Après une nuit intense de sommeil nous sommes allés à pieds au sanctuaire, nous nous sommes retrouvés seuls, tous les deux. Seuls ? Pas vraiment, un matou est venu nous tenir compagnie dans l’église Notre Dame de Grâces durant un moment intense de prière de couple.
Nous avons pu nous dire l’un à l’autre ce que nous avions sur le cœur et le confier bien au-delà du raisonnable, au-dessus de nous, au-dessus de tout.

Bon et puis, ce matin là, nous nous sommes rendus compte combien nos enfants nous manquaient mais que tout à fait honnêtement nous n’étions pas trop trop malheureux de rater la nuit manquée de nos deux filles qui ont choisi de faire la fiesta toute la nuit dans leurs lits respectifs… Finalement, le couperet est tombé, ils nous manquent nos boudins, sauf les nuits sans sommeil ! voilà, j’assume.

En rentrant du sanctuaire nous nous sommes arrêtés déjeuner dans un restaurant culinairement agréable, mais où la propreté était douteuse et des cafards nous ont accompagné durant l’intégralité de notre repas, forcément écourté ! Je déteste du plus profond de mon être ces bestioles !!
Et ensuite, mon mari souhaitait aller à la cascade parait-il magnifique et très connue, pas par nous, sauf que j’étais simplement épuisée donc, nous avons fait une ENORME sieste et il faisait presque nuit au réveil donc balade près des cascades annulée! Mais, petit tour dans le village si joli quand même

Alors, évidemment, avec notre expérience du midi nous n’étions pas particulièrement emballé à l’idée de sortir dîner en ville… Mon mari est donc courageusement sorti dans le grand foid nous chercher à dîner pour rester bien au chaud.

Et puis, après une nouvelle nuit de sommeil, nous sommes retournés au sanctuaire pour la messe.

Ainsi s’est achevé ce week-end de remise en questions, confirmation de décision, grosse charge de batterie émotionnelle avant d’affronter à nouveau la Timone. Avant de reprendre notre vie de toujours.

Et toi, les week-ends en couple uniquement, ça t’arrive ?