Pourquoi j'ai créé mon blog

Bonjour bonjour,

Ca me fait très plaisir de t’écrire aujourd’hui ce qui m’a poussé à créer mon blog mais aussi pourquoi et comment il a évolué. Quelles sont mes peurs, bref, un peu tout quoi.

J’ai commencé mon blog en 2014 je crois, parce que j’avais accouché peu de temps avant et étais en congé parental, je ne prenais plus de temps pour moi, et pouvais passer des journées entières en pyjama car « pas le temps » de m’habiller. J’ai vu mon mari saturer mais je me croyais trop débordée pour parvenir à me reprendre en main. En parallèle j’ai commencé à regarder des vidéos beauté sur YouTube et ça m’a donné envie d’essayer les astuces, tester des choses. Mais tout simplement m’habiller à des heures descentes, et vouloir être présentable. C’est pour ça qu’au tout début j’ai voulu me lancer plus côté « beauté ». sauf que ce n’était pas ce qui me correspondait le plus.

Entre la naissance de mon petit deuxième et ma quatrième grossesse j’ai un peu laissé tomber tout ça, je ne prenais plus vraiment le temps d’écrire, je trouvais que je n’avais rien à partager, rien d’intéressant en tout cas. J’avais peur d’être moquée, ridiculisée, et pourtant, mon article le plus lu à l’époque était celui sur ma vie de femme de marin.


Un peu plus tard, j’ai découvert Mélissa du blog Golden Wendy dont je t’ai déjà parlé souvent, et j’ai aimé son blog, sa chaîne Youtube. Sa façon de réussir à parler famille, parentalité et beauté. Je me suis dit que ce n’était pas incompatible. Et puis, j’ai fini par me lancer une nouvelle fois, parler de notre famille, nos vies, expliquer certains de nos choix, certaines de nos envies. Je pense notamment à notre choix de famille « nombreuse » ou encore, « l’accouchement à domicile » alors que j’étais presque sûre que mon mari serait absent.

Petit à petit, c’est devenu de plus en plus naturel de raconter des bouts de nos vies, choisis quand même, tu remarques que les clichés des visages de nos enfants sont bien rares, leurs prénoms ne sont pas partagés non plus. Pour t’en dire un petit plus d’ailleurs assez rapidement, nous avons réfléchi longtemps à leur trouver des prénoms et ils sont vraiment originaux, je n’ai pas du tout envie de voir un autre enfant porter le même « à cause de mon blog ». Mais aussi, mon mari est sous-marinier, nous faisons très attention à notre sécurité, je ne veux pas nous mettre en danger. Ça peut sembler un peu fou, mais il vaut mieux être prévoyant. Et, il y a aussi des pervers qui trainent sur les réseaux sociaux…

Aujourd’hui, je dois bien avouer que mon blog m’a aidé à surmonter ma peine, « parler » de mon bébé m’a fait un bien fou, et faire de la prévention me plaît, je me dis que si certains parents peuvent se rendre compte de petites erreurs qu’ils font, que non ça n’arrive pas qu’aux autres. L’écriture a eu un effet cathartique, me vider la tête, poser mes mots de façon précise, pas pour faire pleurer dans les chaumières, ça non ! Au contraire, j’ai tout de suite voulu te dire que rien n’empêche le bonheur, jamais, et notre souhait personnel et familial est justement d’être heureux.

Quand il m’arrive un truc vraiment chouette dans la vie, c’est aussi ici que j’ai envie de le partager, avec les gens qui viennent le lire, me lire. Oh bien sûre, il n’y a pas des milliers de lecteurs, mais au moins je n’ai jamais pris de remarque méchantes, tout le monde ici est bienveillant même.


J’ai quand même quelques doutes, je me sens parfois enfermé dans un seul thème : la parentalité, alors que ce n’est pas la seule chose qui me définisse, j’ai toujours un truc à en dire, ce n’est pas le problème mais bon souvent je me demande si je peux réellement élargir mon champ de sujet ?

Alors, merci d’être toujours là, et merci de me soutenir toujours.