Quelques petits changements.

Bonjour bonjour,

Il y a plusieurs mois je t’avais raconté ici que nous avions trouvé une maison à acheter et combien nous étions heureux. Cette maison nous tenait vraiment à cœur puisque notre bébé l’avait visité avec nous, nous y voyions un vrai signe. Et pourtant…

Pourtant, nous n’achèterons pas cette maison ! On l’avait visité en juin, et devions signé le compromis tout juste deux semaines après mais finalement il y a eu un mois d’écart. Et c’est après que ça c’est corsé, nous avons attendus de longs mois l’accord de la banque, je précise que nous sommes passés par un courtier… Bref, en novembre nous n’avions toujours pas de réponse de la banque, qui nous a demandé seulement à partir de mi-octobre de nouveaux papiers toutes les semaines et que nous les fournissions dans la journée. Dans le même temps, nous commencions à réfléchir mon mari et moi sans en parler communément sur nos souhaits de rester ou pas dans le Var. Un beau jour nous en avons discuté par hasard et le fait est que nous ne souhaitons pas rester ici, alors finalement nous avons contacté le courtier pour lui expliquer la situation. Il y a eu quelques rebondissements et finalement, nous avons appris par simple mail tout juste poli, que la banque ne « souhaitait pas étudier notre dossier » voilà, tout simplement ! Après quelques discussions avec des amis, il s’avère qu’en fin d’année les banques ont eu leurs quotas de prêts et il faut donc plutôt faire ça en début d’année. Nous pensions naïvement que août entrait dans le bon timing, c’était sans compter sur le super personnel de ladite banque qui s’en fiche pas mal des clients et traite ses dossiers dit urgent avec un conseiller qui prend 2 semaines de vacances, forcément ça ne fonctionne pas.
Nous n’achèterons pas cette maison, et nous ne resterons pas ad-vitam-aeternam à Toulon.

La vie nous appelle bien au-dessus de la Loire, c’est à présent la seule certitude que nous avons, pour le reste nous ne savons encore rien.
Pourquoi ne pas chercher d’autre maison dans l’ère toulonnaise ? parce que c’est simplement hors de prix avec nos critères. Nous n’avons pas de critères fous, juste une maison assez grande pour accueillir 4 enfants, mais ça semble à la limite de l’impossible, presque toutes les grandes bâtisses ont été divisées en de nombreux petits logements et les rares maisons suffisamment grandes sont bien trop chères, et pas dans le quartier qui nous plait, à savoir le notre. Lorsque nous regardons les logements ailleurs en France c’est plus simple, moins cher et plus grand.

Et, nous ne pouvons pas quitter Toulon dans l’immédiat, pas par choix, très sincèrement si c’était faisable je crois que dans la demie-heure suivante je commencerais mes cartons, j’ai d’ailleurs en face de moi la bibliothèque et c’est précisément par elle que je compte commencer. Et nous sommes obligés de rester ici pour des raisons professionnelles, mon mari doit rester ici encore quelques temps hélas !
Pourquoi une telle impatience ? parce que j’ai du mal à supporter cette ville, oh je sais l’herbe n’est pas plus verte ailleurs. Sauf que si, nous avons passé trois années à Brest et très franchement bien que le temps soit ignoble pour moi, tout ce qui est administratif est tellement plus simple… La circulation en voiture est bien moins dense, le tram est parfait et dessert la ville entière. Bref, nous ne retournerons pas à Brest, mais il est clair que nous avons bien remarqué que c’est nettement plus vert ailleurs qu’ici.

Voilà pour les nouvelles, ce n’est pas un échec pour nous, au contraire, selon nous rien arrive par hasard nous le savions déjà mais depuis juillet nous en sommes persuadés ! par conséquent, nous sommes très heureux malgré tout, cet été nous profiterons de notre maison actuelle et de notre petite piscine, et voilà. Enjoy !