Arc-en-ciel 🌈

Vu dans notre chambre le 11 juillet 2019 en rentrant de la Timone

Il est 1h55 le 24 dĂ©cembre 2019, lorsque notre toute petite me rĂ©veille, je suis dans le canapĂ©, Thierry, qui s’est blessĂ© la veille, a trop ronflĂ© pour moi ce n’est pas gĂ©rable, il a mal je le laisse tranquille, c’est normal.
Puisque je suis rĂ©veillĂ©e, j’avais prĂ©vu de le faire aujourd’hui, je vais chercher un gobelet en plastique, je fais ce que j’ai Ă  faire et je me dirige vers la salle de bain. Je plonge le bĂątonnet dans le gobelet, et le temps d’attente me semble bien long, mais je vois apparaĂźtre immĂ©diatement le petit trait rose qui me dit que oui, bĂ©bĂ© est lĂ . Je ne confonds pas avec l’autre trait rose, qui apparaĂźtra plus tard, celui qui dit que le test fonctionne, je suis sĂ»re de moi.
Je le savais, il y a des signes qui ne trompent pas. Je suis euphorique, tellement qu’Ă  5h20 je suis toujours trĂšs bien Ă©veillĂ©e, d’ailleurs je n’ai plus refermĂ© l’Ɠil du tout. La soirĂ©e va ĂȘtre catastrophique, mais ce n’est pas grave, je suis heureuse.
Je garde en tĂȘte aussi qu’une fausse couche est possible, surtout qu’hier j’ai eu si peur pour Thierry que mon ventre s’est serrĂ© fort, trĂšs fort ! J’ai peur d’un nouvel Ă©chec, il m’ebranlerait sĂ»rement beaucoup celui-ci aussi, mais pour le moment, je savoure ma joie. Le matin du 24 dĂ©cembre j’ai la confirmation que dans quelques mois nous accueillerons un bĂ©bĂ© au sein de notre foyer.
De nature anxieuse je fais deux prises de sang en 48h, je veux vérifier que ce bébé arc-en-ciel grandit.
Il grandit !
Je me sais chanceuse, je me sens chanceuse.
Cette sixiĂšme grossesse je ne vais pas pouvoir la masquer bien longtemps, mon ventre est dĂ©jĂ  trĂšs prĂ©sent. Cet enfant doit, dĂ©jĂ , vouloir ĂȘtre reconnu, il a le droit, je suis si fiĂšre de l’attendre, si fiĂšre de notre famille.

Un bébé arc-en-ciel, nous rejoindra au début du mois de septembre 2020.