Et le « naturel » dans tout ça ?

Bonjour bonjour,

Le « confinâge » pour moi c’est énormément de réflexions sur moi-même… Et j’ai envie d’en partager certaines, d’autres n’étant pas évocables car trop personnelles ou encore intéressantes pour toi.

Bon, puis y a aussi le fait que j’avais pris RDV chez le coiffeur en théorie le premier mercredi du confinement et que bien entendu celui-ci a été annulé. Et, je ne sais pas si tu te souviens mais je souhaitais modifier la couleur de mes cheveux pour me diriger vers un blond venitien. J’ai donc beaucoup de temps de réflexion à propos de ce changement… D’où l’objet de ma réflexion du jour (et de beaucoup d’autres précédents d’ailleurs). En effet, l’autre jour je regardais une vidéo d’une youtubeuse très populaire qui repassait à sa couleur naturelle car finalement ce n’était pas elle autrement. Je me suis alors dit que dans le fond elle n’a pas tort, vouloir se modifier pour se trouver « jolie » ou « moins moche » c’est un peu dommage quand même. J’ai beaucoup d’amies qui ne touche ni la couleur de leurs cheveux, ni en se « coiffant » (brushing ou lissage), ni en se maquillant et connaissant très peu le vernis. Elles font avec ce que la nature leur a donné, je suppose que comme moi certains matin elles se sentent moins fraîches que d’autres, mais elles s’assument. Et ces amies là je les trouve toutes très jolies, quelques fois je me dis qu’elles ont dû passer une nuit plus difficile que les précédentes avec leurs traits tirés mais rien de plus. Pour ma part, il ne m’est jamais arrivé d’aller travailler sans un « minimum syndical » de makeup, et si je n’ai pas eu le temps de me lisser les cheveux je les attache pour que ça ne se voit pas. Donc je me repose la question j’en suis où du naturel ?

Aujourd’hui, mes jours de repos je ne me maquille plus, et depuis le début du confinement je m’étais fixée deux jours de maquillage par semaine, sauf que je n’ai pas ce temps… Et, si je me lisse les cheveux après chacun de mes shampoings, comme je fais de sport bien souvent en deux ou trois jours on ne voit plus grand chose. Mais, même si en confinement je m’en fiche et je ne me regarde pas dans un miroir, tout juste lorsque je me lave les dents et bien je ne me sens pas moi même.
Pour en revenir à la youtubeuse du paragraphe précédent, j’ai regardé d’autres vidéos et, elle souhaite retrouver sa couleur de cheveux naturelle pour se sentir elle-même sauf qu’elle a : fait refaire sa poitrine, son nez, ses lèvres, elle fait régulièrement des injections de botox et autre acide hyaluronique, a des extensions dans les cheveux… Alors bon, son naturel capillaire reste relatif au regard du reste.
Bien sûr que ce qui compte c’est ce qu’on est à l’intérieur, et ni la chirurgie, ni le maquillage ou encore une couleur de cheveux ne changent la personne. Sauf, lorsqu’un tel changement nous révèle, si on a un gros complexe que l’on parvient à corriger alors on va sûrement plus s’épanouir il me semble. Très souvent après une naissance, surtout la première, on a besoin de changements, et plutôt radicaux ! on est heureuse de rentrer de nouveau dans nos vêtements « d’avant » tout ça pour avoir envie de tout changer et faire table rase de l’ancienne nous, notamment la garde robe qui a tendance à être remplacée, changement capillaires etc…

Ok, après tout ça je me demande toujours où j’en suis, même si ça devient plus limpide. Clairement je manque de naturel physique et j’utilise des artifices sur mes cheveux avec lissage et mèches pour éclaircir ma tignasse déjà blonde cendrée, et sur mon visage quand je sors l’attirail de ravalement de façade. Je manque aussi beaucoup de confiance en moi que je comble par tout ça. Cela étant, après la naissance de mon petit dernier je n’ai pas eu le temps de changer un peu mon apparence et pourtant très clairement ma vie a été intégralement changée mais j’ai pris tellement de temps à juste titre pour me « reconstruire » à l’intérieur qui était quand même nettement plus important et urgent. Oui, mais comme je te l’ai dit il y a quelques jours, cette idée m’est venue environ aux neuf mois de notre Valou et à présent ça fait neuf mois qu’il est mort. Je pense vraiment que ce n’est pas anodin j’ai sûrement besoin de modifier mon apparence au moins temporairement pour ne plus être exactement la même avant la naissance de notre prochain bébé.

Si je pouvais avoir les cheveux et le reste de Scarlett… 😂

Pour conclure, il me semble que le naturel vient du cœur, cependant se maquiller ou passer entre les mains d’un chirurgien ou d’un coiffeur ne fait pas d’une personne quelqu’un de faux.

Et après tout ce texte, vivement la fin du confinement et mon prochain RDV chez le coiffeur ! La suite au prochain épisode…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s