Comment nous devrions réagir ?!

Bonjour bonjour,

Encore une fois c’est un thème un peu particulier que je compte aborder avec toi. Parce que nous aurions dû fêter ses 11 mois, déjà. Quand je regarde les comptes instagram des autres mamans endeuillées (je n’ai pas encore vu de papas), je me demande si nous sommes « normaux ». Oui, je sais tu vas me dire que la norme est subjective et j’en conviens. Mais, quand même je me remets en question presque tous les jours.

Quand je lis « pour m’en remettre j’ai compris que je ne m’en remettrais jamais » je ne suis pas d’accord ! Je crois, et mon mari partage le même avis, que l’on peut se remettre de tout. Je ne dis pas que l’on oublie, que l’on ne pleure plus jamais ! Mais, nous nous remettons de la mort de notre bébé. Au moment où j’écris, ça fait environ neuf mois et demi qu’il est mort et pourtant nous avons fêté Noël dans la paix et avec peu de larmes. Je pensais rester effondrée mais non. Et je ne suis pas surhumaine loin de là, mes ami(e)s seront de mon avis.

Alors, au début j’imaginais qu’il y aurait une sorte de « team parents endeuillés », elle existe bel et bien, j’ai même voulu y entrer mais j’ai eu le sentiment qu’on me claquait la porte au nez ! Je n’entre pas dans le moule je crois, je ne passe pas ma vie à pleurer et mettre en photo des « signes » de notre bébé sur les réseaux sociaux. Je sais que c’est aussi pour ça que beaucoup de gens se sont abonnés puis désabonnés de mon compte Instagram, pire qu’après un concours ! Le malheur ça fait vendre, c’est encore plus triste, et je me dis aussi que c’est de la complaisance, quand tout son feed est tourné pour faire pleurer, le jour où on va mieux pour de bon qui reste ? Pouvons-nous aller mieux dans ces conditions ? Parce que clairement ce que j’ai vu, le fond était plutôt niais, mal écrit et rempli de fautes de syntaxe, de grammaire, je n’y ai trouvé aucun intérêt la plupart du temps. Et puis, où est la pudeur ? Évidemment, dire qu’on est triste n’est pas impudique ! il y a quelques comptes que je suis avec beaucoup de plaisir et avec lesquels nous avons des échanges. Le monsieur des pompes funèbres qui a géré l’enterrement nous a dit « chez vous c’est pas du Zola », cette phrase nous a tellement fait rire que nous la ressortons régulièrement.

A l’inverse, ma petite sœur m’a plusieurs fois « reproché » de vouloir trop en faire, trop sourire, ne pas pleurer. Et c’est vrai, en public je ne m’autorise pas de larmes, les rares fois où je les ai laissé aller c’est juste que je n’ai pas réussi à les arrêter, je pense à un jour au travail, je parlais à une collègue et amie des photos que j’ai prise après, l’émotion est devenue trop forte. Ou encore au jour du baptême de notre petite filleule, la messe avait commencé par le chant d’entrée de l’enterrement de notre fils et de ma tante, j’avais trop de sentiments qui se mélangeaient, bref, j’ai fondu en larmes en parlant à une invitée, que je n’avais jamais vu. Ces deux fois là je me suis sentie si honteuse qu’à présent je fais très attention en public. Je ne me laisse aller qu’avec mon mari, ou avec quelques rares amies qui me connaissent très bien. Le reste du temps, je fais attention, je ne tiens pas à embêter les gens, ou les déprimer parce que la maternité c’est super et pas déprimant.

Et un futur bébé

La seule chose dont je suis certaine aujourd’hui, me morfondre et la complaisance c’est pas mon truc ! J’ai toujours eu tendance à dire que les autres vivent pire, à présent je me dis que non je n’ai pas plus de chance que les autres, en revanche nous avons fait le choix de rester heureux. Nous avons fait le choix de ne pas nous dire « derrière des sourires de façade se cachent la vraie tristesse » (je l’ai lue celle-ci), mais bien « je profite de l’instant de bonheur présent ! »

Voilà, en conclusion je ne sais pas comment on doit réagir, mais je sais que nous sommes heureux aujourd’hui malgré la peine, nous avons fait du tri dans nos vies et nous sommes ouvert à nos amis. Je crois que l’on est sincèrement sur la bonne voie, la voie de la guérison et du bonheur sous son regard.

Un cadeau d’une amie pour Bébé 😍